Cotons tiges, sprays auriculaires, cure-oreilles… différentes techniques existent pour se nettoyer les oreilles. Laquelle choisir ? Pour une hygiène auriculaire optimale, suivez le guide!

Pourquoi faut-il se nettoyer les oreilles ?

Nous prenons soin de notre bouche, de notre peau… Et nos oreilles, dans tout ça ? L’hygiène auriculaire, c’est plus important qu’on ne le croit ! Indispensables à notre audition et à notre équilibre, elles nécessitent des soins adaptés.

Se nettoyer les oreilles régulièrement permet de réguler la quantité de cérumen présent dans le conduit auditif en facilitant son évacuation vers l’extérieur. Une accumulation de cérumen peut en effet s’avérer dangereuse : si un bouchon se forme, il peut provoquer diverses incommodités tels que des bourdonnements, une surdité ou encore des vertiges*.

Bouchon de cérumen : les symptômes qui doivent vous alerter !

Quelle est la méthode à adopter pour bien se nettoyer les oreilles ?

Il existe diverses pratiques pour se nettoyer les oreilles. Mais sont-elles toutes à préconiser ?

Se nettoyer les oreilles avec un coton tige ?

Les ORL sont formels, le coton tige est à éviter, pour 2 raisons principales. La première : le tympan est très proche de l’entrée du conduit auditif. Y insérer un coton tige, c’est prendre le risque de blesser cette membrane, qui est très sensible. La seconde : au lieu de d’évacuer le cérumen, le coton tige le pousse au fond du conduit auditif, ce qui augmente dangereusement le risque de formation d’un bouchon de cérumen *.

5 bonnes raisons de bannir les cotons tiges de ma salle de bain !

Se nettoyer les oreilles avec un cure-oreille?

Bien qu’efficace, le cure-oreille peut s’avérer dangereux : son utilisation demande une grande précaution et beaucoup de délicatesse. Les risques ? Perforation du tympan, irritation des parois du canal… S’il peut s’utiliser sur la partie externe de l’oreille, mieux vaut ne pas l’insérer dans le conduit auditif*.

Se nettoyer les oreilles avec une bougie auriculaire ?

Le principe de la bougie d’oreille est d’aspirer le cérumen présent dans le conduit auditif grâce à la dépression créée par sa combustion. Si cette pratique est très ancienne, son efficacité n’a jamais été prouvée scientifiquement. Par ailleurs, la chandelle auriculaire présente de nombreux risques : brûlure, occlusion du canal auditif par la cire, perforation du tympan…*.

Se nettoyer les oreilles avec un spray auriculaire ?

Le spray auriculaire est un flacon doté d’un embout permettant la brumisation du produit céruménolytique dans le conduit auditif. C’est la solution de nettoyage la plus simple d’utilisation et la plus douce.

Il suffit d’approcher le spray à l’entrée du conduit auditif et d’effectuer une pression sur l’embout pour y administrer la solution. Pour une efficacité optimale, massez doucement l’oreille. Inclinez ensuite la tête pour permettre à la solution de se diriger vers l’extérieur et essuyez le liquide résiduel. Enfin, rincez l’embout à l’eau chaude.

Attention, le spray auriculaire ne convient pas aux bébés. Comment nettoyer les oreilles de bébé ?

Pour bien se nettoyer les oreilles, privilégiez le spray auriculaire !

Le spray auriculaire est le moyen le plus doux pour se nettoyer les oreilles. Mais quelles sont les caractéristiques à prendre en compte pour choisir le bon produit ?

Aidez-moi à choisir le produit d’hygiène auriculaire le plus adapté !

Concernant le flacon et son embout, nous vous conseillons :

  • Un flacon non pressurisé,
  • Muni d’une pompe doseuse,
  • Et d’un embout anti-suppresseur,
  • Garantissant une brumisation douce et large.

Ces éléments vous éviteront une sensation de pression et vous garantiront une quantité de solution optimale, administrée en douceur.

Concernant le produit contenu par le spray, nous vous conseillons :

  • Une solution aqueuse,
  • A base d’eau de mer,
  • Hypertonique,
  • 100% naturelle.

100% naturelle, l’eau de mer a de nombreuses vertus pour le corps , dont les oreilles ! Choisissez une solution hypertonique riche en sel marin afin de profiter pleinement de son effet céruménolytique.

Se nettoyer les oreilles oui, mais en prenant certaines précautions !

Sauf situation particulière, à partir de 3 ans se nettoyer oreilles avec un spray auriculaire 2 fois par semaine est suffisant. Pas d’excès : à quantité régulée, le cérumen est bénéfique pour le corps puisque sa fonction première est de protéger l’oreille contre les bactéries.

Attention : en cas de trouble de l’oreille (bouchon de cérumen, perforation du tympan, otite…), évitez tout produit d’hygiène auriculaire. Demandez conseil à votre pharmacien ou à votre ORL.

Sources

*Source scientifique : Docteur Pierre Drweski, ORL.